Téléphone: 06 33 98 47 52
logo OPH
Recherche dans les grands dossiers
Recherche d'un document dans la base de données.
Saisir un mot clé ou bien les premières lettres du titre recherché.

Toute l'actualité d'O.P.H

Présentation
Edito
Documents
  • Sans équivalent en Europe, les organismes qui gèrent les HLM possèdent 4,2 millions de logements en France. Cela représente 18 % du parc locatif.

    Leur histoire : Les OPH (Offices Publics de l'Habitat) succèdent aux OPAC et OPHLM en 2007. Ils existent aux côtés d'autres structures qui gèrent elles aussi des HLM : les entreprises sociales pour l'habitat et les Sociétés anonymes coopératives d'HLM.


    En effet, il existait en France avant le 1er Février 2007, deux types d'établissements publics d'habitations à loyer modéré : les offices publics d'aménagement et de construction (OPAC) et les offices publics d'habitations à loyer modéré (OPHLM). Ils différaient par leur statut et par leur mission. 

    Les OPAC et les OPHLM exercèrent des activités très proches et il était fréquent qu'un OPHLM se transforme en OPAC. La loi du 13 juillet 2006 dite ENL « portant engagement national pour le logement », fusionne les OPAC et les OPHLM dans une structure unifiée : l'office public de l'habitat (OPH).


    Le statut des OPH est fixé par les articles L.411-1 et suivants et L. 421-1 à L.422-3-2, et R.411-1 et suivants du Code de la Construction et de l'Habitation. 


    Désormais, l'OPH est :

    • un établissement public à caractère industriel et commercial (EPIC) ; les OPH sont rattachés à des collectivités territoriales (communes, départements), à des EPCI (établissement public de coopération intercommunale) ou à des syndicats mixtes.

    • Un "droit d'option" entre comptabilité publique ou privée lui a été ouvert ;

    • son champ de compétence est étendu ;

    • un "droit d'option" avait été prévu pour le personnel déjà en poste au moment de la réforme :il leur a fallu choisir entre statut public ou privé (deux ans pour se déterminer), tandis que les nouveaux recrutés sont soumis au droit privé.

    Ce cadre institutionnel, en grande partie inspiré du statut des OPAC, permet aux offices d’HLM de s’adapter aux compétences accrues des collectivités territoriales dans le domaine de l’habitat, tout en prenant une part active à la mise en oeuvre du plan de cohésion sociale.

    Que font les OPH ? Les OPH construisent, achètent, rénovent, gèrent des logements loués à des familles de condition modeste. Ils peuvent accorder leur aide à des locataires souhaitant accéder à la propriété. Ils agissent en faveur de l'objectif de mixité sociale. Afin de compenser le service d'intérêt général que ces organismes remplissent, l'Etat leur accorde des exonérations fiscales et des aides spécifiques. Ils contribuent à des actions foncières et opérations d'aménagement prévues au Code de l'urbanisme.

    A quelles règles le personnel est-il soumis ?

    Les salariés des OPH sont régis par :

    - le Code du Travail, le Code de la Construction et de l'Habitation, le décret du 8 juin 2011 modifié par le décret du 23 novembre 2018

    - des dispositions conventionnelles de branche : la Convention Collective Nationale (CCN), avenants à la CCN et accords

    - des règles propres à chaque OPH : accords d'entreprise

  • Votre contact:  Pascal GOURAUD   pascal.gouraud@parishabitat.fr    06 14 60 79 38
  • Ce site est pour vous

    Personnel des OPH, ce site est spécialement fait pour vous. 

    L'équipe OPH du Syndicat National des Territoraux est à votre disposition pour vous défendre, vous renseigner, vous écouter.

    N'hésitez pas à prendre contact avec nous.

  • Date Titre Dossier Origine Fichier
    18/03/21 Decret 2011-636 du 8 juin 2011 portant dispositions relatives aux personnels des offices publics de l'habitat - A jour du 1er janvier 2019 O.P.H Lettre du cadre Document protégé

Nos partenaires




Prefon Retraite
MNT
Interiale